Le Président Obiang Nguema Mbasogo, a reçu ce jeudi 27 juin le président du conseil présidentiel de la République arabe de Libye, Fayez Al…

Libye / Guinée équatoriale : Main dans la main pour la paix et le développement

Rencontre officielle entre Fayez Al Sarraj le président Obiang Nguema Mbasogo

Le Président Obiang Nguema Mbasogo, a reçu ce jeudi 27 juin le président du conseil présidentiel de la République arabe de Libye, Fayez Al Sarraj.

Les dirigeants des organes constitutionnels et les autorités locales de Malabo ont fait partie de la cour d'honneur qui a reçu le politicien libyen à son arrivée au palais du peuple.

Les différentes unités militaires ont également participé à cet accueil, qui ont rendu les honneurs correspondants au mandataire africain, tandis que le premier ministre, Francisco Pascual Obama asue, les trois-Ministres et autres membres du gouvernement, conseillers et directeurs généraux de la direction de L'État accueille l'illustre invité.

Pour sa part, Jérôme osa osa ecoro, secrétaire général du parti démocratique de la Guinée équatoriale, dirigeait l'épais des dirigeants des partis politiques de l'opposition démocratique invités ainsi à l'acte.

Des moments après avoir atteint le palais présidentiel, les deux ont tenu une rencontre dans la salle des ambassadeurs ; audience qui a servi à partager des points de vue autour de la visite officielle, dont l'objectif est de demander le soutien du mandataire guinéenne, par la voie du Dialogue, dans la résolution du conflit libyen.

À cet égard, le dirigeant libyen s'est servi de l'expérience du président Obiang Nguema Mbasogo pour le maintien de la paix, ainsi que ses contributions au conseil de sécurité des Nations Unies et à L'Union africaine.

La République arabe de Libye souffre d'instabilité politique provoquée par le renversement du régime de Kadhafi, ce qui a provoqué l'existence de factions armées qui luttent contre le gouvernement légitime.

En présence de plusieurs membres des gouvernements de Malabo et de Tripoli, le plus grand mandataire de la nation a offert sa disposition personnelle et de l'exécutif guinéenne à entreprendre des actions visant à faire taire les armes en Libye, en Afrique et dans le monde en général ; proposition présentée dans les grands Forums Africains et des Nations Unies, tandis que la République de Guinée équatoriale occupait le poste de membre non permanent au conseil de sécurité de l'organisation des Nations Unies, au cours du mois de février dernier.

À cet égard, le président de la République a appelé l'unité des mêmes libyens pour mettre fin à la situation qui freine le développement de leur nation.



 

Rédaction
Journaliste