En Ouganda, à moins d’un an de l’élection présidentielle, un nouveau candidat vient de se déclarer. Il s’agit de Timothy Mugerwa, militant pour l’environnement. C’est le premier candidat « vert » dans le pays.

Ouganda

Ouganda : Timothy Mugerwa, premier candidat vert du pays pour la présidentielle

En Ouganda, à moins d’un an de l’élection présidentielle, un nouveau candidat vient de se déclarer. Il s’agit de Timothy Mugerwa, militant pour l’environnement. C’est le premier candidat « vert » dans le pays.

À 34 ans, Timothy Mugerwa se lance dans la course à la présidentielle. Il n’a aucune expérience politique. Mais pour ce défenseur de l’environnement, le développement économique du pays ne doit pas se faire au détriment de la nature.

« Nous avons un gros problème de déforestation en Ouganda qui est à l’origine du changement climatique. Nous sommes régulièrement victimes de sécheresse, de glissement de terrain à cause du changement climatique. Le problème, c’est que les hommes politiques, les membres du gouvernement, sont souvent responsables des abus. Ils utilisent leur pouvoir pour contourner les lois qui protègent l’environnement. Par exemple, les zones protégées comme les marais, les forêts sont détruites pour y construire des usines dans lesquelles ces gens ont investi de l’argent », a-t-il déclaré.

Timothy regrette que l’Ouganda soit en retard en matière de politique environnementale et prend l’exemple du Kenya qui a interdit l’utilisation des sacs plastiques il y a 2 ans.

Premier candidat vert dans son pays, Timothy Mugerwa s’adresse surtout aux jeunes qui représentent  77 % de la population.

« Les générations plus âgées vous parlent encore de l’Ouganda des années 1970, de la guerre. Mais nous devons débattre des défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Nous sommes au XXIe siècle, il faut de nouvelles idées qui parlent aux jeunes. »

Président d’une ONG de protection de l’environnement, ce militant a fait campagne il y a quelques mois pour que 2 millions d’arbres soient plantés à travers le pays afin de lutter contre la déforestation. En 40 ans le pays a perdu la moitié de ses forêts.

Timothy Mugerwa a lancé sa campagne cette semaine sous le nom « la Révolution verte » qu’il finance lui-même avec ses propres fonds et l’aide de ses amis.

Les élections présidentielles doivent avoir lieu en janvier 2021. Pour l’instant moins d’une dizaine de candidats sont en lice dont le président Yoweri Museveni – au pouvoir depuis 34 ans – et le célèbre chanteur populaire Bobi Wine.

Rédaction
Journaliste