Paris - Le PDG du groupe de télécoms Orange, Stéphane Richard, a confirmé lundi que l'opérateur historique continuait d'envisager l'introduction en Bourse de ses activités africaines.

France

Orange envisage toujours l'introduction en Bourse de ses activités africaines

Paris - Le PDG du groupe de télécoms Orange, Stéphane Richard, a confirmé lundi que l'opérateur historique continuait d'envisager l'introduction en Bourse de ses activités africaines.



"Nous avons créé un véhicule distinct dans cette idée. Cela peut passer par une cotation, une introduction en Bourse. C'est quelque chose auquel nous réfléchissons", a déclaré M. Richard sur BFM Business.

Interrogé sur une éventuelle introduction en Bourse courant 2018, le PDG d'Orange a confirmé qu'il s'agissait d'une "possibilité", sans plus de précisions.

L'idée d'une introduction en Bourse des activités africaines du groupe n'est pas récente puisque le sujet est sur la table depuis fin 2014.

"Une réflexion est engagée sur l'introduction en Bourse de nos activités en Afrique et au Moyen-Orient", avait alors déclaré à l'AFP un porte-parole de l'opérateur sans préciser le calendrier ni les activités concernées.

Orange est présent dans une vingtaine de pays d'Afrique et du Moyen-Orient, où il compte près de 127 millions de clients fin septembre. Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe y a réalisé un chiffre d'affaires de 3,75 milliards d'euros.
 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction