Le président Sénégalais Macky Sall a effectué deux jours de visite de travail et d’amitié en Mauritanie, à la tête d’une importante délégation comprenant plusieurs ministres et des hauts fonctionnaires. Thèmes des échanges : sécurité, énergie, pêche, élevage, hydraulique et aussi les dossiers épineux dont il a été quetsion au dernier sommet de l'Union africaine, à savoir, la création d'un Etat palestinien, et la sécurité au Sahel et en Libye.

Signature de six accords de coopération : transports, mines, énergie, transhumance et pêche

Nouakchott : visite de travail et d'amitié du président sénégalais Macky Sall en Mauritanie

Le président Sénégalais Macky Sall a effectué deux jours de visite de travail et d’amitié en Mauritanie, à la tête d’une importante délégation comprenant plusieurs ministres et des hauts fonctionnaires. Thèmes des échanges : sécurité, énergie, pêche, élevage, hydraulique et aussi les dossiers épineux dont il a été question lors du 33ème sommet de l'Union africaine, à savoir, la création d'un Etat palestinien, et la sécurité au Sahel et en Libye.

Nouakchott : visite de travail et d'amitié du président sénégalais Macky Sall en Mauritanie 

Cette visite, qui s’inscrit dans la continuité des relations séculaires d’amitié confiante et de coopération multiforme entre les deux pays, traduit la volonté de concertation et de dialogue permanents entre les deux présidents et vise à solidifier et enraciner davantage les liens historiques et de fraternité qui unissent les peuples mauritanien et sénégalais. 

Drpeau

Au cours de cette visite, les deux présidents ont eu des entretiens en tête-à-tête, et en séance élargie sur le renforcement des relations bilatérales ainsi que sur des questions d’intérêt commun, au plan sous-régional, continental et international. 

Macky SALL a remercié le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani pour avoir bien voulu rehausser de sa présence le Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, tenu les 18 et 19 novembre 2019. 

A son tour, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani  a remercié Macky SALL pour le succès de ce Forum qui est devenu un rendez-vous majeur sur les questions de paix et de sécurité sur le continent. 

Ces entretiens, élargis par la suite, aux deux délégations, ont été marqués par une parfaite convergence de vues sur l’ensemble des sujets abordés. 

Dakar et Nouakchott signent un nouvel accord de coopération sur la pêche

Les deux présidents ont passé en revue les divers domaines de coopération et salué les réalisations accomplies. Ils ont particulièrement insisté sur la coopération dans les domaines de la sécurité, de l’énergie, de la pêche, de l’élevage et de l’hydraulique. 

Abordant la question de la sécurité, ils se sont félicités des résultats obtenus dans le cadre de la coopération entre les deux pays. Ils ont insisté sur la nécessité d’approfondir la collaboration entre les deux gouvernements afin de prévenir et de lutter, plus efficacement, contre la criminalité transfrontalière sous toutes ses formes, en particulier le terrorisme, l’extrémisme violent, la migration clandestine, le trafic illicite d’armes et de drogue ainsi que le blanchiment d’argent. 

f

Dans le domaine de l’énergie les deux présidents ont salué les efforts concertés entre les deux pays en vue de développer la coopération dans ce secteur et exprimé leur volonté commune de les poursuivre en les intensifiant. 

Les deux Chefs d’Etat ont aussi invité les deux gouvernements à consolider la coopération en matière de recherche géologique et hydrogéologique. Dans le contexte des changements climatiques, ils ont appelé à revisiter les résultats géologiques obtenus, en collaboration avec les universités et centres de recherche des deux pays. Ils ont, par ailleurs, invité les deux gouvernements à renforcer leur collaboration en matière de valorisation des substances utiles, aussi bien pour la construction qu’à d’autres fins. 

En matière de pêche, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et Macky SALL ont abordé les questions liées aux conditions d'exploitation des ressources halieutiques. Ils ont donné des instructions aux Ministres en charge de la Pêche et de l’Economie Maritime à l’effet de prendre toutes les mesures nécessaires au renforcement de la coopération bilatérale dans ce secteur. 

S’agissant du secteur de l’élevage, les deux Chefs d’Etat ont salué l’étroite collaboration entre les deux gouvernements, notamment dans le cadre du protocole d’accord règlementant la transhumance transfrontalière du bétail. En vue de l’approvisionnement adéquat du marché sénégalais en moutons de Tabaski, ils ont engagé leurs deux gouvernements à initier des concertations sur la commercialisation du bétail, y compris quarante-cinq (45) jours après la Tabaski. 

Les deux Présidents ont également donné des instructions à leurs gouvernements respectifs afin que soit mis en place un groupe de suivi de la mise en oeuvre des accords signés dans ce domaine entre les deux pays. 

Les deux Chefs d’Etat ont assisté à la signature d’un communiqué conjoint et de six accords en matière d’agriculture, de pêche, d’énergie, de télécommunications, de sécurité et de fiscalité. 

En outre, les deux Présidents ont réaffirmé leur attachement à l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), fondée sur le principe d’une gestion équitable et solidaire du bassin du Fleuve Sénégal qui constitue, un modèle de coopération réussi. 

Compte tenu de l’importance stratégique des eaux souterraines partagées, les deux Chefs d’Etat se sont réjouis des premières initiatives prises dans le cadre de la gestion concertée et durable du Bassin Aquifère Sénégalo-Mauritanien (BASM) qui regroupe la Gambie, la Guinée Bissau, la Mauritanie et le Sénégal. A cet égard, ils ont engagé les deux gouvernements à poursuivre leurs efforts, en rapport avec les autres parties, en vue de réaliser les objectifs convenus. 

Les deux Présidents ont, par ailleurs, insisté sur le rôle stratégique du Comité Inter-Etats de Lutte Contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) et l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte dans la lutte contre la désertification dans le Sahel, tout comme sur l’importance de la transhumance et du Commerce de bétail entre les deux pays. 

Sur le plan régional, continental et international, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et Macky SALL ont insisté sur la nécessité de mettre en place une large coalition continentale et internationale pour éradiquer le terrorisme et la violence en Afrique, particulièrement au Sahel et en Libye. Sur le plan socio-économique, ils ont réitéré leur volonté commune d’oeuvrer à la réussite de la Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et plus globalement à la réalisation des objectifs de l’Agenda 2063 de l’Union africaine. 

Sur la question palestinienne

En ce qui concerne la question palestinienne les deux Présidents ont réaffirmé leur soutien résolu à une solution pacifique, juste et durable du conflit, sur la base des principes du droit international énoncés dans toutes les résolutions pertinentes des Nations Unies pour la création d’un Etat palestinien indépendant, avec Jérusalem Est comme capitale. 

Abordant les questions multilatérales, les deux présidents ont, en particulier, réitéré la nécessité d’une réforme globale du système des Nations Unies, y compris le Conseil de Sécurité, de façon à assurer la représentation équitable de tous les Etats membres et refléter la réalité géopolitique actuelle. Ils ont, à cet égard, réaffirmé leur attachement à la position africaine commune exprimée dans le Consensus d’Ezulwini. 

Au terme de sa visite de Travail et d’Amitié en République Islamique de Mauritanie, le Président Macky SALL a exprimé ses vifs remerciements et sa profonde gratitude à son frère, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani , au Gouvernement et au Peuple mauritaniens, pour l’accueil chaleureux et fraternel et l’hospitalité généreuse qui lui ont été réservés, ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne. 

Macky Sall en Mauritanie

Macky SALL a adressé une invitation à son frère et ami, le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, pour effectuer une visite officielle en République du Sénégal. Cette invitation a été acceptée avec un grand plaisir et la date de la visite sera fixée par voie diplomatique. 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction