En République Démocratique du Congo, au-delà de la situation sécuritaire qui demeure inquiétante, ce vaste pays d'Afrique centrale reste une gigantesque terrain écologique malgré la déforestation. Le pays regorge d'une flore et d'une faune impressionnante. Là, une gorille femelle appelée Bikenge a donné naissance samedi à un bébé de sexe féminin. La patrouille de rangers qui a découvert cette naissance lui a donné le nom de Safi (propre, en swahili, la langue locale) car elle intervient après le nettoyage de la zone de Jomba, qui abritait plusieurs pièges et dangers pour la faune et pour les gorilles. Focus sur ce bel évènement.

Congo - Kinshasa

Nord-Kivu : nouvelle naissance de gorille enregistrée au sein de la famille Bageni dans le parc national des Virunga

En République Démocratique du Congo, au-delà de la situation sécuritaire qui demeure inquiétante, ce vaste pays d'Afrique centrale reste une gigantesque terrain écologique malgré la déforestation. Le pays regorge d'une flore et d'une faune impressionnante. Là, une gorille femelle appelée Bikenge a donné naissance samedi à un bébé de sexe féminin. La patrouille de rangers qui a découvert cette naissance lui a donné le nom de Safi (propre, en swahili, la langue locale) car elle intervient après le nettoyage de la zone de Jomba, qui abritait plusieurs pièges et dangers pour la faune et pour les gorilles. Focus sur ce bel évènement.

 Gorille

 

Le parc national des Virunga

Avec des montagnes à son sein, dans cette partie de la République Démocratique du Congo, le parc des Virunga est le Premier parc naturel d’Afrique, créé en 1925 par décret de loi Albert 1er de Belgique. Ce parc est indiscutablement l’un des plus spectaculaires du continent africain.

Bordé au nord par le lac Édouard, au sud par le lac Kivu, à l’est par les rivière Rwindi et Rutshuru et à l’ouest par la chaîne des Monts Mitumba, il abrite la plus extraordinaire variété d’habitats naturels (biotopes) que l’on puisse trouver sur terre.

C’est un véritable microcosme du continent africain : passant des forêts tropicales aux savanes, par les pics enneigés du Ruwenzori et les volcans en activité de la chaîne des Virunga, ce parc abrite la plus importante biodiversité en faune et flore d’Afrique dont les célèbres gorilles de montagne qu’il est possible d’observer en milieu naturel.

Certains circuits touristiques sont envisagés, notamment parmi les plus populaires (ascension du Nyiragongo, observation des gorilles, trekking sur le Ruwenzori…). Ce parc est inscrit depuis 1979 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Nouvelle naissance dans le parc national des Virunga

Selon les informations parvenues à la rédaction de 54etats.com à travers le département de la communication de ce patrimoine mondial, il s'agit de la Famille "Bageni" qui compte ce ce jour 40 individus dont 3 dos argentés, 14 adultes femelles, 6 Subadultes, 6 Juvéniles et 11 Bébés.

"Une équipe d'Éco-gardes a effectué un mouvement vers Gatovu dans le secteur Mikeno. Après 45 minutes de suivi, la famille Bageni a été localisée au niveau de Runyinya, c'est là précisément qu'on a découvert la femelle subadulte nommée Kanyagwe qui venait de donner sa première naissance d'un bébé du sexe masculin" confirme l'institut congolais pour la conservation de la nature.

Brève historique de la famille et de Kanyagwe 

Le dos argenté Bageni vivait avec son père et formaient une famille de 36 gorilles. Généralement, quand les mâles gorilles deviennent dos argentés, ils cherchent à établir leur domaine vital et à acquérir des femelles par des contacts avec d'autres groupes pour fonder leur propre famille. 

Ils arrivent même à se battre au sein d'une même famille pour arriver à ses fins, quand Bageni est devenu dos argenté, il s'est battu plusieurs fois avec son père Kabirizi jusqu'en Janvier 2013 et réussit à récupérer 20 gorilles pour fonder sa propre famille.

Évolution de la famille depuis 2013

Depuis 2013, la famille Bageni double ses individus, un record incroyable. L'augmentation s'explique par le nombre des naissances enregistrées et les immigrations constatées. À en croire le rapport de monitoring, la famille enregistre 23 naissances, 6 décès, une disparition et 3 immigrations. Notons que Bageni est la seule famille où l'on a enregistré une naissance de jumeaux en 2016.

Quant à la femelle Kanyagwe, elle est née à Bukima, le 22 décembre 2011 dans la famille Kabirizi. Lorsque la famille a été scindée, elle est partie avec sa mère Maheshe dans la famille Bageni. C'est de là, qu'elle vient de donner sa première naissance. 

Nomination du bébé

Pour rendre hommage à nos Eco-gardes tués le 24 avril dernier, suggérons que le nom du défunt ISEVIHANGO soit attribué au nouveau-né et sera abrégé « ISE » dit ICCN. Après cette naissance, la famille passe de 39 à 40 individus. Signalons que Bageni est la plus grande famille de tous les groupes habitués et identifiés du secteur des gorilles.
 

Enoch David Aluta
Journaliste