Pendant trois jours, la ville de M’Hamid Elghaislane située au sud du Maroc vibre au rythme du festival des Nomades. 

Maroc

Maroc : un festival pour valoriser le patrimoine civilisationnel Hassani

Pendant trois jours, la ville de M’Hamid Elghaislane située au sud du Maroc vibre au rythme du festival des Nomades. 

Depuis sa création, le festival n’a cessé de progresser dans sa démarche de protection et promotion de la culture hassani. Les expositions d‘œuvres artisanales permettent aux artisans de vendre leurs produits au public et faire la promotion de l’artisanat africain aux visiteurs européens.

Si les scènes sont consacrées à la magie des sons croisés, les espaces s’ouvrent à l’exposition de produits locaux et d’artisanat spécialement conçu pour le festival, ou aux activités traditionnelles des nomades sahariens.

Le Festival nomade est une rencontre culturelle, artistiques dans le sud Marocain dans ce beau site de M’Hamid Elghaislane, la pleine des gazelles qui signifie la paix pour les gazelles avant et qui a signifie pour nous aussi la paix pour toutes les populations locales ethniques différentes ethnologies qui vivaient en paix entre elles. Le festival des nomades met l’accent sur la culture et l’art. il a mis comme objectif de sauvegarder le patrimoine de nos ancêtres a expliqué Noureddine Bougrab le directeur du festival. 

Au fil des ans, ce carrefour culturel est devenu un centre de réflexion sur l’avenir du nomadisme dans un sahara qui a vu sa population nomades réduire de 70 pour cent.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction