Les Mopticiens sont dans la rue. Ils crient à la fraude électorale. Après Bamako, Kati, Sikasso, Kayes, c'est à Mopti de dire non à ce qu…

Les maliens exigent les explications de la présidente de la Cour constitutionnelle, Manassa Dagnoko

Mali : les Mopticiens sont dans la rue pour dénoncer les fraudes électorales

Les Mopticiens sont dans la rue. Ils crient à la fraude électorale. Après Bamako, Kati, Sikasso, Kayes, c'est à Mopti de dire non à ce qu'elle considèreêtre comme une nomination des députés de l'alliance RPM par la Cour constitutionnelle. les Mopticiens demandent à la présidente de la Cour constitutionnelle, Madame Manassa Dagnoko de rétablir la vérité des urnes. Ils exigent la démission des préfets et sous-préfets soupçonnés de fraude électorale. 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction