A 400 Km d'Abidjan, la capitale économique du pays, dans le village reculé de son père, Frédérick-Ange Balma se retrouve coupé du monde. Le réseau de son Smartphone ne capte pas, la connexion internet est inexistante, pire, il n'y a pas de lumière. "Nous sommes en 2014, ce n'est pas normal" peste Frédérick-Ange Balma. C'est de cette immersion dans le noir que jaillira trois ans plus tard LIFI-LED. Rencontre avec l'innovateur ivoirien qui change la donne.

Côte d'Ivoire : rencontre avec Ange-Frédérick Balma, fondateur de LIFI-LED

LIFI-LED, L'AMPOULE LED TRIPLE ACTION : ÉNERGIE, CONNECTIVITÉ, FORMATION

A 400 Km d'Abidjan, la capitale économique du pays, dans le village reculé de son père, Frédérick-Ange Balma se retrouve coupé du monde. Le réseau de son Smartphone ne capte pas, la connexion internet est inexistante, pire, il n'y a pas de lumière. "Nous sommes en 2014, ce n'est pas normal" peste Frédérick-Ange Balma. C'est de cette immersion dans le noir que jaillira trois ans plus tard LIFI-LED. Rencontre avec l'innovateur ivoirien qui change la donne.

cote d'ivoire

"Près de Soubré, une ville du sud-ouest de la Côte d'Ivoire, j'ai vécu deux semaines
d'enfer, sans éclairage et sans connexion Internet. Pour recharger le téléphone et ainsi communiquer, il fallait rallier le centre ville à une heure de route"
raconte le fondateur et CEO de LIFI-LED. C'est pourtant le quotidien de 650 millions d'Africains. Diplômé des hautes études technologiques de l’Ecole Supérieure d’Electronique de l’Ouest (Angers/Aix-en-Provence), et doté d'une certification en objets connectés et d'une
expertise en système de sécurité, big data et énergies renouvelables, Ange-Frédérick
Balma, plus déterminé que jamais, a mis son savoir au service de ceux qui vivent à
l'ombre de la modernité.

Dès son retour de cette expédition cauchemar sur les plantations familiales, il crée LIFI-
LED. Objectif : résoudre le problème de l’inaccessibilité à internet haut débit, au déficit énergétique de certaines populations et leur permettre d’avoir accès à l’information.

En 2014, avec son équipe, il se penche sur la partie Recherche et Développement (R&D)
de l'invention pour s'assurer de sa faisabilité industrielle. En 2015, il se consacre au prototypage de la technologie. "Durant les trois années qui ont suivi, nous avons effectué plusieurs tests jusqu’à ce que nous arrivions à la phase de commercialisation en 2017 pour nos premiers déploiements."

Triple action : énergie, connectivité, formation

LIFI-LED apporte de l'énergie avec le solaire. "Avec un panneau solaire, et une batterie,
on arrive à avoir de l'électricité". LIFI-LED utilise une ampoule led pour fournir de la
lumière, véhiculer de l'information, de l'Internet et du contenu pour ses utilisateurs.
"C'est un saut qualitatif et quantitatif"
explique t-il.

Le LiFi est un standard international adopté mondialement depuis 2011. C’est une technologie de lumière communicante sans fil. "En outre, les LED peuvent s’allumer et
s’éteindre plus d’un million de fois par seconde, sans impact sur la vision, ce qui
correspond à un débit d’un gigabit par seconde (1Go/s)"
explique t-il. Ce sont ces
intervalles qui permettent de transmettre des informations codées, trente à cent fois plus rapidement qu'avec le WiFi. A cette vitesse de transmission, s’ajoutent la faible consommation électrique des LED couplée à leur longévité. La lumière, en réelle médium supporte pléthore d’applicatifs imaginables, partant de la simple transmission de données sur un périphérique jusqu’à la mise en place d’une smart city où la lumière peut géo localiser, guider, informer, former, éduquer, sensibiliser, surveiller, alerter, etc.
 

L’innovation au service de la population rurale et du continent africain

LIFILED

"Notre modèle économique consiste à mettre à la disposition de nos utilisateurs, des pass permettant d’activer différents services (Electricité, internet et contenus
multimédia) en une fois et qu’ils achètent par mobile money ou en espèce auprès d’un fournisseur agréé au sein des villes et villages. Nous utilisons les Systèmes Solaires Individuels en PAYG (Pay As You Go) à travers des coûts revus pour les populations rurales. Ces tarifs en l’occurrence sont l’équivalent de 1€/jour, 5€/semaine et 15€/mois. Ainsi, nous rentabilisons sur nos différentes installations afin de continuer à faire d’autres déploiements."

Ange-Frédérick Balma travaille sans relâche pour donner de l'électricité, une bonne connectivité et du contenu aux habitants des zones reculées. "Nous sommes fiers d'avoir électrifié cinq villages de plusieurs milliers d’habitants. Un village en Centrafrique, et plusieurs en Côte d'Ivoire". Actuellement présent sur 5 pays, avec 25 000 utilisateurs de LIFI-LED, l'ingénieur espère à court-terme déployer cette innovation sur tout le continent.

La Côte d’Ivoire nous a montré sa gratitude et sa reconnaissance en désignant notre start-up comme la meilleure innovation numérique 2017. Cette récompense nous a été décernée par le Président Alassane Ouattara

A long terme, Ange-Frédérick Balma espère mettre en place une usine de fabrication de
leur produit. Devenir une multinationale en capacité de couvrir le continent. Installer 4000 villages en Côte d'Ivoire, un projet en partenariat avec la Banque africaine de Développement (BAD) pour pouvoir résoudre concrètement les difficultés des populations rurales et des paysans.

1er PRIX de l'EDF PULSE AFRICA 2019

EDF PULSE AFRICA

L'ingénieur Ange-Frédérick Balma fait partie intégrante d'un éco-système bouillonnant en Côte d'Ivoire, celui de la Tech. Avec Lifi-LED, technologie verte, écologique, non nocive pour la santé et pour l’environnement, il a terminé premier lauréat de la troisième édition de l'EDF PULSE AFRICA 2019 dont la finale a eu lieu le
21 novembre dernier. C'est clairement la start-up ivoirienne à suivre !

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction