L'ambassade des États-Unis a remis jeudi 26 septembre une aide de matériels au groupement spécial antiterroriste du Tchad.

Tchad

Les États-Unis livrent des véhicules au Tchad dans le cadre du G5 Sahel

L'ambassade des États-Unis a remis jeudi 26 septembre une aide de matériels au groupement spécial antiterroriste du Tchad.

Ce groupement est en charge de conduire les opérations du contingent tchadien de la force G5 Sahel. Si le Tchad salue la collaboration avec les partenaires dans la lutte contre le terrorisme, les États-Unis rappellent l'importance de l'approche bilatérale américaine.

C'est devant un parterre de haut gradé que sont exposés les 60 véhicules flambants neufs. Ils vont permettre au Tchad de se déployer sur le terrain dans le cadre du G5 Sahel.

« Il s'agit de la deuxième aide des États-Unis, qui nous avaient déjà livré 39 véhicules, explique Abdramane Youssouf Mery, commandant du groupement spécial antiterroriste au Tchad. Nous avons maintenant 99 véhicules. Ces équipements vont faciliter notre mobilité aux frontières pour lutter contre le terrorisme. Nous appelons également nos pays amis à soutenir l'ensemble des membres du G5 Sahel. »

Washington a préféré jusqu'à présent donner une aide directe, plutôt que de passer par les Nations unies. Une position qu'a rappelée Jessica Davis Ba, chargée d'affaires à l'ambassade des États-Unis.

« L’approche américaine est bilatérale, consistant à renforcer les capacités de chaque État. Ce matériel, c’est la deuxième tranche d’un ensemble de formations et d’équipements qui s’élèvera à plus de 28 millions de dollars pour le Tchad. »

Malgré ces aides, la force conjointe n'avance qu'à petits pas depuis quatre ans, par manque de financements, alors que les attaques terroristes se multiplient ces derniers mois notamment au Lac Tchad.

Rédaction
Journaliste