Evacué vers Paris il y a deux mois pour des soins de suivi de sa greffe du cœur, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est rentré…

Côte d'Ivoire

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly de retour en Côte d’Ivoire

Evacué vers Paris il y a deux mois pour des soins de suivi de sa greffe du cœur, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est rentré ce jeudi 2 juillet à bord d’un avion de la présidence envoyé le chercher. A quatre mois de la présidentielle, l’absence prolongée de celui qui portera les couleurs du RHDP à l’élection commençait à faire débat.

Les gestes et mouvements étaient prudents à la descente de l’avion ce jeudi. C’est un Premier ministre quelque peu amaigri et au pas lent qui a été accueilli au pied du jet présidentiel par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, la première dame, de nombreux ministres, et des proches, salués un à un par Amadou Gon Coulibaly du bout du coude.

Parti à Paris dans la nuit du 2 au 3 mai dernier, Amadou Gon Coulibaly a été hospitalisé pour le suivi d’une greffe du cœur subie il y a huit ans. Les choses ont semble-t-il duré plus longtemps que prévu. On lui a notamment posé un stent en mai.

Mais après deux mois d'absence, le Premier ministre était souriant et manifestement soulagé. « Vous imaginez tous ici présents, le bonheur qui est le mien d’être de retour au pays, à la maison. Cela fait deux mois que je suis allé à Paris pour un contrôle médical. Ce contrôle a dû être approfondi, avec un besoin de repos. Et après ce contrôle et ce repos, me voilà de retour en forme. »

Amadou Gon Coulibaly a longuement remercié Alassane et Dominique Ouattara, ses proches, ses collaborateurs et les Ivoiriens en général. Il a indiqué avoir été tenu au courant de tous ce qui se passait en Côte d’Ivoire.

Reste à savoir si Amadou Gon Coulibaly, candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre, restera à la tête du gouvernement et sinon, quand aura lieu le remaniement.

Rédaction
Journaliste