Un des plus grands joueurs de « kora » au monde, Ballaké Sissoko, accuse les agents qui ont inspecté ses bagages à l’aéroport de…

Mali

Le musicien Ballaké Sissoko accuse la douane américaine d'avoir cassé sa «kora»

Un des plus grands joueurs de « kora » au monde, Ballaké Sissoko, accuse les agents qui ont inspecté ses bagages à l’aéroport de New York d’avoir cassé son instrument.

À son retour à Paris, le 4 février, après une tournée américaine, le musicien malien Ballaké Sissoko a découvert que sa kora avait été démontée. Cela revient, dit-il, à la détruire. Ballaké Sissoko assure que cette kora, un instrument fait sur mesure dont il jouait depuis une dizaine d’années, sera impossible à réparer.

« Un divorce forcé, un sabotage »

« C'est énervant parce que pour moi, c'est un sabotage, a-t-il réagi. On ne peut pas en avoir plusieurs. Pour moi, ma kora, c'est ma vie. Tu le connais par coeur. Je n'ai pas les mots. C'est la première personne de ma famille. Tout ce que je suis en train de faire, c'est grâce à lui. C'est comme un divorce forcé ».

L'Administration de la sécurité des transports, une agence du département de la Sécurité intérieure, a laissé une note sur l’étui de la kora, précisant qu’elle avait fait l’objet d’une inspection. Cette agence n’a pas répondu aux sollicitations de 54 ETATS.

Rédaction
Journaliste