La Cour Constitutionnelle a rendu un arrêt ce vendredi 29 mai qui vient de mettre fin à la crise institutionnelle constatée dans la…

Congo - Kinshasa

Kongo Central : la cour constitutionnelle oblige Matubuana à déposer sa démission

La Cour Constitutionnelle a rendu un arrêt ce vendredi 29 mai qui vient de mettre fin à la crise institutionnelle constatée dans la province du Kongo Central. Ledit arrêt oblige au gouvernement Atou Matubuana à jetter l'éponge, car sa résistance viole les dispositions constitutionnelles. 

Déchu depuis décembre 2919 par l'ensemble provinciale, le gouverneur Atou Matubuana et son équipe ne jouissaient d'aucune légalité. Et ces personnes géraient la province, alors qu'ils aient perdu le mandat donné par législatif provincial. 

Ainsi, en date du vendredi 29 mai, la cour constitutionnelle a rendu son arrêt pour remettre de l'ordre constitutionnel dans la province du Kongo central. L'arrêt de la cour, oblige au Gouverneur déchu de déposer dans les prochaines heures sa démission sur la table du Président Félix Tshisekedi. 

"La Cour Constitutionnelle vient de rendre ce vendredi 29 mai 2020, son arrêt en matière d'intérprétation de la Constitution sous R. Const 1171, obligeant le Gouverneur de la Province du Kongo Central à remettre sa démission au Chef de l'Etat. Les arrêts de la Cour Constitutionnelle en matière d'intérprétation lient les pouvoirs publics, les autorités administratives et juridictionnelles, civiles et militaires ainsi que les particuliers,  voir article 56 de la loi organique no 13/026 du 15 octobre 2013 portant organisation et fonctionnement de la Cour Constitutionnelle.", a dit  Me Puati.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC