Barack Obama a réclamé l'"égalité des droits" pour les homosexuels en Afrique, le samedi 25 juillet au Kenya. Le président américain a…

Actualité

Kenya : Obama réclame l'égalité des droits pour les homosexuels

Barack Obama a réclamé l'"égalité des droits" pour les homosexuels en Afrique, le samedi 25 juillet au Kenya. Le président américain a comparé l'homophobie à la discrimination raciale traversée par les États-Unis. Pour son homologue, Uhuru Kenyatta, il s'agit là d'un "non-sujet".

"J'ai été constant à travers toute l'Afrique là-dessus. Quand vous commencez à traiter les gens différemment, parce qu'ils sont différents, vous vous engagez sur un terrain où la liberté s'érode", a estimé M. Obama lors d'une conférence de presse avec son homologue kényan Uhuru Kenyatta. "Quand un gouvernement prend l'habitude de traiter les gens différemment, ces habitudes peuvent s'étendre. En tant qu'afro-américain aux États-Unis, je suis douloureusement conscient de ce qu'il se passe quand les gens sont traités différemment devant la loi".

L'homosexualité reste illégale dans une grande majorité des pays d'Afrique. Et le locataire de la Maison Blanche avait déjà apporté son soutien aux homosexuels sur le continent, estimant depuis Dakar en 2013 que "tout le monde doit avoir les mêmes droits".

À l'image du président sénégalais Macky Sall à l'époque, Uhuru Kenyatta, dont le vice-président William Ruto a multiplié les sorties homophobes ces derniers temps, lui a répondu qu'il y avait des "choses que, nous devons l'admettre, nous ne partageons pas. Il est très difficile pour nous d'imposer à la population ce qu'elle n'accepte pas elle-même. C'est pour cela que je dis que pour les Kényans aujourd'hui, la question des droits des gays est vraiment un non-sujet".

Rédaction
Journaliste