La junior Tullow Oil souhaite se débarrasser d'une grande partie de ses parts dans les blocs 10BA, 10BB et 13T qu'elle opère dans le bassin…

Kenya

Kenya : Lokichar, la région nord-ouest du Kenya que les majors s'arrachent

La junior Tullow Oil souhaite se débarrasser d'une grande partie de ses parts dans les blocs 10BA, 10BB et 13T qu'elle opère dans le bassin de Lokichar (nord-ouest du Kenya).

La période s'annonce difficile pour Tullow Oil, actuel opérateur des blocs 10BA, 10BB et 13T -, qui veut selon nos informations vendre d'ici 2020 30 % des parts qu'il détient sur ces trois blocs, faisant passer sa participation de 50 % à 20 %. La junior doit en effet impérativement attendre la validation de la nouvelle formule de coûts récupérable négociée aux côtés de ses partenaires Total et Africa Oil avec le ministère kenyan du pétrole pour le développement des réserves de Lokichar. Problème : l'équipe de l'actuel ministre par intérim du NKenya : Lokichar, la région nord-ouest du Kenya que les majors s'arrachentational Treasury (ministère des finances) Ukur Yatani Kanacho bloque la validation de ces avantages fiscaux, estimant ne pas avoir été associée aux négociations. 

Le vice-président pour la région Afrique de l'Est de Tullow Oil, Mark MacFarlane a rencontré lors de l'Africa Oil Week du Cap (Afrique du Sud, 4-9 novembre) le principal secretary du ministère kenyan du pétrole Andrew  Kamau pour échanger sur ce dossier hautement inflammable qui irrite également la major française Total. Partenaire de Tullow dans le bassin de Lokichar, Total menace d'abandonner le projet si la nouvelle formule de coûts récupérables, plus favorables aux compagnies pétrolières, n'est pas adoptée par le Trésor kenyan avant la fin de l'année 2019.

Kamau se bat également pour convaincre le Trésor kenyan de valider une autre transaction : des allégements fiscaux négociés par Total et ENI au sujet des permis kenyans offshore L11A, L11B et L12. La firme qatarie Qatar Petroleum (QP), qui a acquis fin juillet 25 % de participation sur ces trois blocs d'exploration détenus conjointement par ENI et Total, conditionne son investissement à l'adoption des modifications fiscales négociées par les deux majors. 

Kenya : Lokichar, la région nord-ouest du Kenya que les majors s'arrachent

Rédaction
Journaliste