La Kényane Sabrina Wanjiku Simader, la première skieuse africaine à disputer les jeux Olympiques d’hiver 2018 de Pyeongchang dit vivre son rêve. Elle s’apprête à se compétir sur les pistes de jeux de Pyeongchang.

JO-2018 : la kényane Sabrina Wanjiku Simader aux portes de l'histoire

Kenya

La Kényane Sabrina Wanjiku Simader, la première skieuse africaine à disputer les jeux Olympiques d’hiver 2018 de Pyeongchang dit vivre son rêve. Elle s’apprête à se compétir sur les pistes de jeux de Pyeongchang.

La Kenyane Sabrina Simader lors des championnats du monde à St Moritz (Suisse).

Simader est née au Kenya mais a grandi en Autriche. Elle a déclaré que sa passion pour le ski augmentait à mesure qu’elle gagnait des courses lors de son jeune âge.

"Pour commencer, je n‘étais pas si enthousiaste. Je dirais qu‘à cinq ou six ans, quand j’ai commencé à être sur les podiums, la motivation a augmenté lentement" a-t-elle déclaré.

Lors de la cérémonie d’ouverture vendredi le jeune athlète portait le drapeau kényan avec enthousiasme. Une expérience émouvante selon l’athlète.

Simader est le deuxième Kenyan à participer aux Jeux d’hiver après Philip Boit, un ancien coureur de demi-fond qui a participé au ski de fond aux Jeux d’hiver de 1998, 2002 et 2006.

Rédaction
Journaliste