En plein état de siège décrété dans la partie orientale du pays, le bilan des massacres ne fait que s’alourdir, invitant des voix…

RDC : Le député national Ayobangira Safari s'exprime

Insécurité à l’Est : “Il faut recadrer l’état de siège pour assurer sa réussite”

En plein état de siège décrété dans la partie orientale du pays, le bilan des massacres ne fait que s’alourdir, invitant des voix officielles à se soulever et exiger sans délais son évaluation immédiate.

C’est dans ce fil d’idée, que le député national élu de Massisi, dans la province du Nord-Kivu, Ayobangira Safari a invité le gouvernement au recadrage des opérations militaires dans les provinces de Nord-Kivu et de l'Ituri. Et pour cela, il invite à la concentration des efforts sur les zones rouges (Beni er Irumu), le renforcement de la logistique et les effectifs des FARDC, la restauration des institutions provinciales du Nord-Kivu et Ituri pour gérer l’administration civile et poursuivre les projets de développement, l’appréhension et le jugement de tous les complices au sein des différentes couches (militaires, politiques, commerçants, coutumiers, religieux, activistes) »

Le député s'est adressé le 11 juillet dernier au gouvernement décriant les tueries des membres de la communauté de Banyabwisha installés en Ituri à la suite des messages de stigmatisation et de haine contre cette communauté assimilée à tort et à raison aux forces négatives de l’ADF. « Le Chef de l’État est convié à procéder urgemment à une évaluation de l’état de siège, afin de s’assurer de l’efficacité et de l’implication des toutes les forces vives des provinces concernées » a-t-il conclu.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC