L'armée gambienne retrouve un ministère de la Défense après plus de 20 ans. Sous l'ancien président Yahya Jammeh, c'est lui qui possédait ce portefeuille. Le nouveau ministre de la Défense, Sheikh Omar Faye, diplomate de carrière, sera chargé de réformer l'armée gambienne et de réduire ses effectifs.

Gambie

Gambie : Sheikh Omar Faye, nouveau ministre de la Défense

L'armée gambienne retrouve un ministère de la Défense après plus de 20 ans. Sous l'ancien président Yahya Jammeh, c'est lui qui possédait ce portefeuille. Le nouveau ministre de la Défense, Sheikh Omar Faye, diplomate de carrière, sera chargé de réformer l'armée gambienne et de réduire ses effectifs.

« Cette nomination est une très bonne nouvelle », réagit une source proche du milieu sécuritaire. L'appareil sécuritaire gambien est en train d'être réformé, et « il était important de séparer le portefeuille de ministre de la Défense et la fonction de président », a simplement réagit la porte-parole de la présidence.

Il s’agit en quelque sorte d’un retour à la normale, puisque sous la présidence de Yahya Jammeh, l'ancien dictateur voulait tout contrôler et se réservait les prérogatives d'un ministre de la Défense.

Diplomate

Le nouveau ministre Sheikh Omar Faye, a une solide carrière diplomatique, ambassadeur à Washington et consul à Jeddah en Arabie saoudite. Autre point fort, la presse gambienne relève que Sheikh Omar Faye fut l'un des premiers diplomates à tourner le dos à Yahya Jammeh lors de l'impasse politique en 2016.

Avec la nomination d'un ministre de la Défense, le président Adama Barrow accepte l'entrée d'un homme fort dans le gouvernement. De nombreux dossiers chauds attendant Sheikh Omar Faye : réduction des effectifs, nouvelles conditions de recrutements, mises à la retraite. Le nouveau ministre de la Défense devra y aller en douceur, sans y aller y trop lentement.

Remaniement

À noter également le limogeage du ministre de l'intérieur Ebrima Mballow remplacé par l'ancien Inspecteur général de la police Yankuba Sonko, quatrième ministre de l'Intérieur en deux ans et demi.

Le secrétaire général et chef de la Fonction publique, Ebrima Camara, a été remplacé par Muhammed B.S. Jallow. Ni la présidence ni le porte-parole du gouvernement n'ont commenté ce mini remaniement.

Ibrahima Gueye
Journaliste