Le candidat à la présidentielle du Parti populaire du peuple sierra-léonais, Julius Maada Bio, a blâmé la présence des forces de sécurité dans les bureaux de vote pour le faible taux de participation observé samedi lors du second tour de la présidentielle.

Élection en Sierra Leone : Maada Bio se plaint de la sécurité

Sierra Leone

Le candidat à la présidentielle du Parti populaire du peuple sierra-léonais, Julius Maada Bio, a blâmé la présence des forces de sécurité dans les bureaux de vote pour le faible taux de participation observé samedi lors du second tour de la présidentielle.

Selon des témoins, le vote a commencé tôt dans des conditions pacifiques, mais certains se sont plaints du fait qu’une présence policière intense dans les bureaux de vote dissuadait les gens de voter.

"Eh bien, le taux de participation est faible, car selon ce que je reçois de différentes régions du pays, à cause de la présence massive des forces de sécurité, militaires et policières, certaines personnes ont peur de voter contrairement à la dernière fois.", s’est exprimé le candidat face à la presse.

... à cause de la présence massive des forces de sécurité, militaires et policières, certaines personnes ont peur de voter contrairement à la dernière fois

Le personnel de deux bureaux de vote a indiqué que le taux de participation le matin était inférieur à celui du premier tour. Plusieurs votants ont été forcés de se rendre au bureau de vote le plus proche à cause d’une interdiction de conduire imposée le jour du scrutin pour des raisons de sécurité.

La Commission nationale électorale a affirmé la semaine dernière que la police avait tenté d’intimider le personnel avant la campagne électorale. Le second tour de scrutin entre Maada Bio et Samura Kamara aurait eu lieu mardi 27 mars, mais il avait été reporté après une injonction du tribunal.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction