Des organisations non gouvernementales regroupées au sein d'une coalition dénommée « Publiez ce que vous payez » ont rendu publique leur étude menée par rapport aux recommandations de l’Union africaine sur les mines. Dans cette étude, elles ont plaidé à ce que la RDC soit dotée de sa propre vision minière.

Congo - Kinshasa

Des ONG invitent la RDC à se doter de sa propre vision minière

Des organisations non gouvernementales  regroupées au sein d'une coalition dénommée « Publiez ce que vous payez » ont rendu publique leur étude menée par rapport aux recommandations de l’Union africaine sur les mines. Dans cette étude, elles ont plaidé à ce que la RDC soit dotée de sa propre vision minière.

L’objectif de cette étude est que le secteur minier congolais soit géré  de façon durable et en toute transparence. Sur ce, des ONG demandent aux autorités de l'Etat congolais à tout faire pour que la RDC ait sa propre politique minière. 

Selon le président de l'ONG l’ASADHO, Me Jean-Claude l'objectif de cette étude est que le secteur minier congolais soit géré  de façon durable et en toute transparence. « C’est une étude fouillée et documentée pour voir si la RDC réalise les recommandations de l’Union africaine dans le cadre de la Vision minière africaine », a-t-il précisé.

A en croire  le président de l’ASADHO, « la RDC possède des lois, mais n’a pas de vision minière nationale telle que recommandée par l’Union africaine ».      Me Katende a rassuré, par ailleurs, que sur les six axes retenus par l’Union africaine dans le cadre de la Vision minière africaine, la République démocratique du Congo a pris l’axe ayant trait à l’environnement. À ce jour, il est exécuté à plus de 70%, mais il faudra une vision globale pour mener des actions durables.   

Pour ce faire, les rédacteurs de l’étude ont formulé quelques recommandations aux institutions du pays, allant dans le sens de sortir le secteur minier congolais d’une gestion opaque.

Il est demandé au gouvernement de la République démocratique du Congo de se doter de sa propre vision minière pour, non seulement se conformer aux recommandations de l'Union Africaine.             

Quid  Vision minière africaine ?

(VMA) est un cadre d’orientation établi par l’Union africaine en 2009 qui vise l’utilisation stratégique par l’Afrique de ses ressources minières pour assurer son développement inclusif reposant sur une assise large. Or 10 ans après sa création, ce cadre pèche par la lenteur de sa mise en œuvre et par son manque de notoriété auprès des parties prenantes principales du secteur minier. Les dirigeants et les citoyens africains doivent agir maintenant pour que les objectifs de la VMA aient une chance de se concrétiser. Il s’agit là d’une politique transformatrice, capable d’impulser le développement durable sur le continent.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC