Le Président de la République, Félix Tshisekedi a communiqué l'évolution de l’enquête sur la mort du général Delphin Kayimbi. Ce rapport, fait allusion que l’asphyxie par pendaison était la cause « la plus probable » du décès.

Congo - Kinshasa

Décès du général Kayimbi : l'enquête conclut que la pendaison est la cause

Le Président de la République, Félix Tshisekedi  a communiqué l'évolution de l’enquête sur la mort du général Delphin Kayimbi.  Ce rapport, fait allusion que l’asphyxie par pendaison était la cause « la plus probable » du décès.

Le général Delphin Kayimbi est mort, c’est une certitude. Cependant, les circonstances dans lesquelles le chef des renseignements militaires a péri vendredi 27 février dans son domicile, faisaient l’objet de controverses.

Sur ce, une enquête judiciaire s'était ouverte afin de déterminer les causes du décès.

Ainsi, lors du 24ème réunion du conseil des ministres  tenue ce vendredi 6 mars à la cité à Kinshasa, le Président  Félix Tshisekedi a fait part aux membres du gouvernement les premiers résultats de l'enquête sur la mort du général Kayimbi.

Cependant, d’après les éléments a ma possession, il s’avère qu’il s’agit d’une mort par pendaison », a souligné le Chef de l’État.

Par ar ailleurs que le vœu du Chef de l’État congolais est que toutes ces enquêtes se terminent rapidement afin de soulager la famille éplorée.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC