Connu pour ses stratégies offensives voire ses coups de force, l'industriel breton Vincent Bolloré se retrouve désormais en position défensive sur fond de soupçons de corruption en Afrique, après avoir aussi vu ses méthodes remises en question chez Vivendi. En garde à vue mardi à Nanterre dans le cadre d'une enquête sur l'attribution de concessions portuaires, l'emblématique milliardaire de 66 ans a redressé au début des années 1980 le groupe familial, fondé en 1822 et spécialisé dans le papier bible et le papier à rouler OCB.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction