Caracas - Au Venezuela, une soixantaine de passagers s'entassent à l'arrière d'un camion aux allures de cage. Certains, à l'extérieur, sont agrippés aux barreaux. Ces véhicules, rebaptisés "fourrières", sont une réponse des autorités à la crise des transports qui a déjà fait plusieurs morts.

Rédaction
Journaliste