Tunisie : un mois de prison pour avoir mangé en public pendant le ramadan

Ayant décidé de ne pas jeûner pendant le ramadan, quatre Tunisiens ont écopé d’un mois de prison pour un acte jugé provocateur dans un pays dont la majorité des habitants est de confession musulmane. Pour le Parquet de Bizette (nord) qui a prononcé la sentence, cet acte un "outrage public à la pudeur".

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction