Tunisie : les violences continuent à Kasserine après la mort d'un journaliste

Une nouvelle poussée de fièvre a agité la ville de Kasserine, dans le centre-ouest de la Tunise, suite à la mort d’un journaliste dans la nuit du 24 au 25 décembre. Plusieurs villes de l’intérieur du pays ont connu des violences ces derniers jours, signe d’une pression sociale étouffante dans les régions reculées du pays.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction