Tunisie : inquiétudes après l'arrestation de députés critiques de Kais Saied

Un poste de Premier ministre toujours vacant, des arrestations de députés critiques envers le président : une semaine après la prise de pouvoir de Kais Saied en Tunisie, la crainte d'une dérive autoritaire a poussé certains observateurs à exprimer dimanche leur inquiétude.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction