Initialement prévu fin octobre à Lomé, le premier sommet Afrique-Israël a été reporté sine die par la présidence. De son côté, l’opposition, qui exige des réformes, a annoncé pour ce mardi un rassemblement devant l’Assemblée nationale afin de maintenir la pression sur les députés convoqués en session extraordinaire.

Rédaction
Journaliste