Après six mois de crise politique au Togo, le dialogue de la "dernière chance" doit s’ouvrir lundi entre pouvoir et opposition, suscitant un mélange d’espoir et d’incrédulité dans ce petit pays ouest-africain.

Anne Welsh
Journaliste