La coalition internationale contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) ne doit pas relâcher la pression malgré les succès militaires en Irak et en Syrie, a déclaré mardi le chef de la diplomatie américaine lors d'une réunion au Koweït.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction