Moins de 24 heures après avoir évacué la dernière poche qu’ils occupaient à Damas, les jihadistes de l’Etat islamique ont lancé deux attaques surprises contre les troupes du régime syrien et de ses alliés.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction