Soudan : un an après le massacre du 3 juin 2019, la justice n’a pas avancé

Ce mercredi, on commémorait au Soudan le massacre des révolutionnaires installés devant le quartier général de l'armée, le 3 juin 2019. Au moins 130 personnes avaient été tuées par la police et les paramilitaires soudanais. Mais un an après, rien n'a vraiment avancé pour que justice soit faite.

Rédaction
Journaliste