Le gouvernement du Soudan du Sud se sert de la faim comme arme de guerre contre certaines populations civiles, en bloquant une aide vitale à des régions entières du pays, selon un rapport confidentiel des Nations unies.

chirelle Amozig
Journaliste