Soudan du Sud : inauguration à Juba d’un nouveau pont sur le Nil

Au Soudan du Sud, le Freedom Bridge a été inauguré dans la capitale, Juba, ce jeudi 19 mai. C’est le deuxième pont permettant de traverser le Nil dans tout le pays. Le premier, qui date de 1974, était souvent en réparation, forçant les conducteurs à patienter des heures pour passer d’une rive à l’autre. Finis donc ces embouteillages et cette ville « otage » du fait de n’avoir qu’un seul pont, par lequel transitent toutes les marchandises importées via l’Ouganda et le Kenya. Financé et construit par le gouvernement japonais (pour un coût de 120 millions de dollars), le Freedom Bridge a été officiellement ouvert à la circulation par le président Salva Kiir et son gouvernement, en présence d’un invité spécial : Raila Odinga, candidat à l’élection présidentielle au Kenya voisin, qui est aussi en charge des infrastructures pour l’Union africaine.

Rédaction
Journaliste