Sanctions contre des officiels congolais : Kinshasa dénonce l’«ingérence» de l’UE

Kinshasa conteste la légalité et le fondement même des sanctions renouvelées ce lundi 10 décembre par l'Union européenne contre 14 officiels congolais à qui elle reproche de graves violations des droits de l’homme et des entraves au processus électoral.

Fabien Loubayi
Rédacteur en chef