Réforme institutionnelle et lutte anticorruption au programme du sommet de l’UA

Le 31e Sommet de l’Union africaine s’ouvre ce dimanche matin à Nouakchott en Mauritanie. Des dizaines de chefs d’Etat ont fait le déplacement. Parmi eux, le président équato-guinéen Teodoro Obiang, le président Zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, le Nigérian, Muhammadu Buhari et même le Soudanais Omar El Béchir. Pendant deux jours, ces présidents vont notamment plancher sur les réformes initiées pour réduire les lourdeurs bureaucratiques et sur la lutte contre la corruption.

Rédaction
Journaliste