Réforme agraire en Afrique du Sud : la Chambre des provinces donne son feu vert

En Afrique du Sud, la Constitution devrait bientôt être modifiée, pour permettre l’expropriation sans compensation des terres, afin de gommer certaines inégalités héritées de l’apartheid. Aujourd’hui, la minorité blanche du pays possède toujours 75% des terres. Mardi 4 décembre, le Parlement a fait un nouveau pas vers cette réforme et mercredi, c’est la Chambre des provinces qui a à son tour donné son feu vert pour que ce projet aboutisse.

Rédaction
Journaliste