RDC : une plainte déposée contre Emmanuel Shadary pour des exactions présumées

Une plainte vise des militaires pour le massacre de la population fin mars 2017 dans la commune de Nganza dans le Kasaï central. Elle a été déposée lundi 3 août au parquet militaire du Kasaï central par un collectif d'avocats affirmant représenter 600 victimes des exactions présumées de l'armée.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC