RDC : pas de collectif budgétaire attendu avant septembre

Fin avril, le Premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait saisi les bureaux du Sénat et de l’Assemblée nationale pour leur signifier l’impossibilité de maintenir le budget historiquement haut de 11 milliards de dollars qui avait été retenu en raison de la pandémie de coronavirus. Il était donc urgent de présenter un collectif budgétaire, soit une loi des finances rectificative. Plus de trois mois après, il est toujours en cours d’élaboration et, selon les sources gouvernementales, il ne pourra finalement être déposé qu’à la session parlementaire de septembre.

Rédaction
Journaliste