RDC : "marche pacifique" interdite dimanche, l'ONU enverra des observateurs

Les autorités de Kinshasa ont interdit vendredi la “marche pacifique” convoquée dimanche à l’appel d’un collectif catholique demandant au président Joseph Kabila de quitter le pouvoir en République démocratique du Congo, dans une lettre dont l’AFP a eu copie.

Henry Mbuyi
Journaliste correspondant en RDC