RDC : la justice accorde la liberté provisoire à Vital Kamerhe

La Cour de cassation a décidé lundi d’accorder une liberté provisoire à Vital Kamerhe, ancien président de l'Assemblée nationale, condamné pour détournement de fonds publics. Une liberté provisoire motivée par des raisons sanitaires, mais assortie d’une forte caution.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction