Plusieurs leaders de l’opposition et candidats à la présidentielle du 23 décembre ont demandé que la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary soit retirée de la course pour "utilisation à des fins de propagande des biens, des finances et du personnel de l’État". Dans leur déclaration commune lue ce mercredi 7 novembre, ils dénoncent également une campagne anticipée en faveur du dauphin de Kabila. Pour ces élections du 23 décembre, la campagne électorale débutera officiellement le 22 novembre et durera 30 jours.

Rédaction
Journaliste