RDC : dernière ligne droite dans le procès sur les malversations présumées à Access Bank

Le procès du présumé lanceur d’alerte Israel Kaseya pourrait se clore ce mercredi 29 juillet, avec l’audition des derniers témoignages, le réquisitoire et les plaidoiries. Ce banquier d’Access Bank est accusé de faux et d’usage faux et il pourrait risquer jusqu’à 5 ans de prison. Ce dernier, par la voix de son avocat, assure que c’est pour ses dénonciations qu’il se trouve aujourd’hui poursuivi.

Rédaction
Journaliste