RDC : à Kinshasa, la limitation de toutes les manifestations politiques passe mal

Le gouverneur de la capitale Kinshasa a limité ce mardi toutes les manifestations politiques de soutien ou de protestation. La raison invoquée est l’état d’urgence sanitaire lié au Covid-19 qui interdit toute rassemblement de plus de 20 personnes. Une raison loin de convaincre les organisateurs de ces manifestations qu’elles soient pour protester ou soutenir les propositions de réforme judiciaire ou encore la nomination de Ronsard Malonda à la tête de la Commission électorale.

Rédaction
Journaliste