Procès al-Hassan : à la CPI, la défense rappelle le joug jihadiste à Tombouctou

À La Haye, une audience de confirmation des charges a eu lieu mercredi 10 juillet pour l'ancien responsable d'Ansar Dine, le Malien Mohamed al-Hassan, poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis à Tombouctou en 2012-2013. Il comparaît en tant qu'ancien commissaire de la police islamique durant l'occupation de Tombouctou par les jihadistes. Une audience durant laquelle l'équipe du procureur a continué d'étayer ses accusations - arrestations, détentions et jugements arbitraires, actes de torture, violences sexuelles, etc. -, avant que le premier représentant des victimes ne s'exprime.

Véronique Chabourine
Journaliste politique