Présidentielle malgache : des manipulations dans les résultats, selon Rajoelina

Des manipulations dans les résultats du premier tour de l'élection présidentielle à Madagascar, c'est ce qu'a dénoncé lundi l'ancien président de la Transition et candidat Andry Rajoelina, arrivé pourtant en tête du scrutin du 7 novembre. Il a obtenu 39,19% des voix selon les résultats provisoires publiés samedi par la Céni. Il est le troisième ancien chef d'Etat après Hery Rajoanarimampianina et Marc Ravalomanana à contester les résultats de la Céni.

Fabien Loubayi
Rédacteur en chef