Présidentielle en Guinée-Bissau : Umaro Sissoco Embalo se fait «investir»

Nouvelle étape du bras de fer post-électoral en Guinée Bissau, 2 mois après le second tour de la présidentielle. Umaro Sissoco Embalo, arrivé en tête d’après les résultats provisoires contestés par son rival Domingos Simoes Pereira, a été « investi » par une partie des députés. Démarche « illégale » pour le gouvernement et le parti historique PAIGC, car le contentieux électoral n’est pas réglé. La cérémonie s’est déroulée en petit comité, dans un hôtel de la capitale.

Rédaction
Journaliste