Présidentielle au Sénégal : plus que 48H00 pour corriger les erreurs

Au Sénégal, le Conseil constitutionnel va dévoiler ce 2 janvier le nombre de parrainages validés pour chaque candidat à la présidentielle. Ces chiffres sont déjà connus des candidats depuis le 30 décembre. Les signatures d’électeurs permettent de participer au scrutin du 24 février. Chaque candidat doit en recueillir au minimum 53 000 dans tout le pays. Mais les doublons et les irrégularités entre les fichiers présentés au Conseil mettent plusieurs candidats en difficulté. Ce 2 janvier, il leur reste 48 heures pour corriger ces erreurs.

Rédaction
Journaliste