Présidentielle au Sénégal : l’assurance de la majorité énerve l'opposition et la société civile

Au Sénégal, toute la classe politique est concentrée sur la présidentielle de l'an prochain. Depuis début septembre, la majorité garantit que Macky Sall sera réélu dès le premier tour prévu fin février, qu'il n'y a pas de débat tant les réalisations du président vont le faire réélire. Une posture qui agace l'opposition comme la société civile, car les Sénégalais sont habitués à ce que la présidentielle se joue sur deux tours.

Rédaction
Journaliste