Le Brésil entre lundi dans l'avant-dernière semaine d'une campagne tendue avant le second tour de la présidentielle qui montrera si Jair Bolsonaro (extrême droite) confirme son statut de grand favori ou si Fernando Haddad (gauche) a pu combler son retard.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction