Présidentielle à Madagascar : la mission de l'UE dénonce des achats de votes

À Madagascar, c'est une note de bas de page qui aurait presque pu passer inaperçue. Vendredi dernier, la mission d'observation électorale de l'Union européenne a publié ses premières conclusions sur l'observation de l'élection présidentielle. Au chapitre sur la campagne électorale, un paragraphe indique que cinq candidats ont commis des infractions en distribuant de l'argent à leurs partisans. En bas de page, une note cite expressément Hery Rajaonarimampianina et Andry Rajoelina, ainsi que les montants proposés. Lundi 12 novembre, le clan Rajoelina a récusé cette information par voie de presse et mardi soir, le candidat Rajoelina en personne a demandé à l'ambassadeur de l'Union européenne la publication d'un démenti.

Rédaction
Journaliste