Oliviers arrachés, interdiction d'exporter, manque de moyens : l'oléiculture menacée en Libye

Les champs d'oliviers s'étendent à perte de vue et l'odeur des fruits broyés est enivrante: dans la région de Tarhouna (nord-ouest libyen), l'huile d'olive est un trésor séculaire. Mais l'oléiculture est aujourd'hui menacée dans ce pays, interdite d'export et victime de l'urbanisation sauvage et d'un manque de moyens pour se développer.

Rédaction
Journaliste